Venise n’est pas en Italie – Ivan Calbérac

Un roman qu’il fait bon lire en ce début de printemps, frais, marrant, pas trop long, original et plein de bons sentiments ! Emile à 15 ans et vit à Montargis…

Venise n'est pas en italie

Emile a quinze ans. Il vit à Montargis, entre un père doux-dingue et une mère qui lui teint les cheveux en blond depuis toujours, parce que, paraît-il, il est plus beau comme ça. Quand la fille qui lui plaît plus que tout l’invite à Venise pour les vacances, il est fou de joie. Seul problème, ses parents décident de l’accompagner

C’est pas possible d’avoir tout faux à ce point-là dans une chanson et qu’elle devienne quand même l’hymne national


Si vous aimez…

L’Italie et Venise
Les adolescents et leurs turpitudes
L’humour et les bons sentiments

Ou et quand le lire ?

Printemps-Eté, au moment où vous allez arriver en vacances après des heures passées dans les bouchons. Une glace à l’italienne dans la main serait un must.

Vous aimerez aussi:

Marcovaldo d’Italo Calvino pour l’Italie et la simplicité relative de l’histoire
Demain j’arrête de Gilles Legardinier pour l’humour
L’attrape coeur de Salinger pour les turpitudes
La mécanique du coeur Mathias Malzieu pour la poésie


Mon avis:


Ivan Calbérac je ne connaissais pas, mais c’est une sacrée découverte !
On suit l’histoire d’Emile, qui vit dans une famille un peu spéciale, dingue drôle. Il vit dans une caravane en attendant que sa maison soit construite, et sa mère lui teint les cheveux en blonds depuis qu’il est petit car « ça lui va mieux ».
Il rencontre au lycée Pauline, intelligente, qui s’y connaît en tennis et en cinéma, et qui vient d’une famille complètement différente de la sienne. Elle l’invite à Venise, car elle participer à un concours de musique. Emile est ravi, d’autant plus que ses parents acceptent qu’il y aille ! Sauf que, surprise, deux jours après, ils décident que c’est l’occasion de tous partir en vacances ensemble, en voiture…
Ce roman aborde plein de sujets : le premier amour, la honte des parents, et en même temps l’attachement familial, la difficulté du vivre ensemble, l’acceptation de soi.
Et tout est abordé de façon tellement simple, avec la pointe d’humour dosée comme il faut :

« Ça donne du courage, quand vous vivez dans une caravane au bord d’un grand trou, et mon père, c’est un marchand d’espoir, et croyez-moi, dans ce domaine, la demande est bien supérieure à l’offre. « 

C’est frais, c’est léger, émouvant, franchement bien écrit et raconté. Le style est sans fioritures, comme si Emile était en train de nous raconter cette histoire en face. C’est un ado très attachant, qui réfléchit à mille à l’heure et se perd dans ses pensées. L’histoire tient de bout en bout, chaque élément à son importance, il n’y a pas une phrase de trop.

N’hésitez plus, vous reposerez ce livre le cœur léger !

Petit bonus, le roman a été adapté en pièce de théâtre !


Contemporain, Ete, Incontournable, Non classé, Rire, S'évader
[TheChamp-Counter style="background-color:#000;"] Rendez-vous sur Hellocoton ! 59

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *