Les stagiaires – Samantha Bailly


Non classé / lundi, avril 23rd, 2018

Les stagiaires, de Samantha Bailly, suit l’histoire d’Ophélie et Arthur, embauchés comme stagiaires chez Pyxis, leader de l’édition de mangas et de jeux vidéos.
[one_third padding= »0 8px 0 8px »]
[/one_third]

[two_third_last padding= »0 8px 0 8px »]
Ophélie est étudiante en communication à Rennes. Quand sa candidature pour un stage est acceptée à Paris dans une entreprise d’édition de mangas, elle laisse derrière elle appartement, petit ami, famille. Chez Pyxis, elle rencontre Arthur, Vincent, et les autres. Tous sont stagiaires, là pour 6 mois, et partagent leurs journées. Des amitiés, se créent, des amours se perdent dans un cadre de travail où tout est fait pour l’amusement et où les journées sont longues.

Il y a deux mondes à Paris : celui de ceux qui se déplacent à la surface et celui de ceux qui se déplacent en souterrain

[/two_third_last]


[one_half padding= »0 8px 0 8px »]

Si vous aimez…

Les clichés
La culture japonaise des mangas/jeux vidéos
Retrouvez des situations que vous auriez pu vivre
[one_half_last padding= »0 8px 0 8px »]

Ou et quand le lire ?

Dans le train[/one_half_last]

Vous aimerez aussi:

Nos âmes jumelles, de Samantha Bailly


Mon avis :


Samantha Bailly, j’en avais beaucoup entendu parler sur divers blogs, et j’en avais lu beaucoup de bien. J’ai donc commencé avec Les âmes jumelles, que j’ai lu assez rapidement, j’ai aimé sans être passionné, il n’aurait pas fallu que le livre soit plus long. Je me suis donc tournée ensuite vers Les stagiaires, en trouvant le sujet du livre sympa, traînant ma bande de copains rencontrés en stage depuis quelques années maintenant.

Mais c’est une grosse déception… Les personnages ne sont franchement pas attachants. Je ne sais pas si c’est leurs comportements souvent incompréhensibles – on arrive pas à suivre – ou le manque de description et de profondeur sur leurs sentiments et leurs actions. Ils sont très clichés, entre le parisien riche, la bretonne perdue qui n’a pas le temps de revenir chez elle le week-end (Rennes est à 2h de Paris, j’ai plutôt eu l’impression que c’était 10h d’avion), la stagiaire belle mais un peu bête, le RH coincé… Je comprends qu’il a fallu prendre un parti clair, mais ça a vraiment gêné ma lecture, ma compréhension de l’histoire, et l’intérêt que j’y ai porté.
En clair je me suis ennuyée, et je trouve ça dommage parce que l’idée de suivre un groupe comme cela était très bonne.

Et vous qu’en avez-vous pensé ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *